Relations avec les Etats

Au Bhoutan aussi, les chrétiens sont persécutés

Commentaires (3)
  1. Kris Vancauwenberghe dit :

    Le fanatisme religieux du Bhoutan n’est malheureusement pas une nouveauté. Dans certaines congrégations missionnaires, ce pays était déjà désigné au XIXe siècle comme “la vigne stérile de l’Asie”. Ce qui est nouveau, c’est que ce petit royaume hymalayen s’ouvre (timidement) au monde extérieur. Du coup, sa politique en matière religieuse acquiert une certaine notoriété.

  2. Laurence Dumoulin dit :

    Kris, comment pouvez-vous dire que ce pays s’ouvre sur l’étranger quand il interdit le christianisme?

  3. Kris Vancauwenberghe dit :

    Ce que je veux dire, Laurence, c’est que le Bhoutan s’ouvre un peu au monde extérieur au point de vue politique (un sommet des pays de la région vient même de se tenir à Thimbou), commercial et touristique (jusqu’il y a 10 ans, il y avait un quota très serré de touristes par années et ces touristes ne pouvaient pas prendre plus d’une certaine quantité de photos). En revanche, sur le plan religieux l’ouverture ne suit pas: le pays continue à interdire les autres religions que le bouddhisme. Mais la relative ouverture de ce pays fait que cette politique religieuse des autorités bhoutanaise devient plus connue à l’étranger.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »