Messages du Pape

Contre l’herméneutique positiviste

Commentaire (1)
  1. Jean Ferrand dit :

    C’est pourquoi les bibles qui ne sont pas éditées avec l’approbation de l’Eglise, par exemple la bible de la Pléiade ou la bible des éditions Fayard, ne sauraient être utilisées pour la lection divina. La lecture de la bible doit se faire en Eglise, et pour nous catholiques en Eglise catholique.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »