Congrégations

L’avenir de la Légion du Christ en débat

Article précédent
Une messe jamais abrogée
Commentaires (6)
  1. jejomau dit :

    Se ces prêtres partent dans les diocèses ce sera très bien : ils seront les moteurs de ces derniers ! Et l’avenir de l’Eglise. D’autant qu’il serait curieux qu’un Ordre religieux dans l’Eglise catholique n’ait pas pour fondateur un saint .. Pour la première fois de son histoire .

  2. Jean Ferrand dit :

    Si je comprends bien, jejomeau, vous souhaitez la dissolution en tant que tels des Légionnaires du Christ. Les prêtres passeraient diocésains. Les oeuvres deviendraient autonomes, ou seraient dissoutes. C’est aussi mon sentiment personnel.

    Mais il semble que ce ne soit pas l’option de notre Saint-Père Benoît XVI. Nous devons respecter son jugement.

  3. Ghalloun dit :

    Je ne connais pas du tout les Légionnaires du Christ.
    Mais manifestement, ils sont un grand mystère. Les beaux fruits qu’ils portent sont un témoignage de la toute puissance de Dieu, qui peut tirer de bons fruits d’un arbre pourri. Mystère de miséricorde et de puissance de Dieu pour notre époque.

  4. jejomau dit :

    La décision de Benoît XVI sera certainement la bonne.
    En effet, avoir un patron d’Ordre religieux pervers et fornicateur… Mais cependant constater que cette Oeuvre n’a donné aucun de ces pédophiles dont on nous a tant rabbatus les oreilles, alors qu’en même temps les vocations ont été nombreuses et les séminaristes doctrinalement bien formées .. force notre admiration devant la Puissance de L’Esprit-Saint.
    Mais aujourd’hui ce même Esprit remet Son oeuvre entre les mains du Vicaire du Christ. Sa décision sera donc celle voulue par le Père depuis toute éternité concernant la Légion.

  5. PAUL DECHAMPS dit :

    Je ne suis pas membre de la Légion ni de Regnum Christi, mais en tant qu’éducateur, j’ai pu approcher ces congrégations pendant près de deux ans et ai suivi le drame vécu par ses membres suite au comportement à la fois méprisable et pitoyable de leur fondateur.
    Je témoigne , avec ma petite expérience ( 55 ans d’enseignement ) de la sincérité de tous ceux que j’ai pu rencontrer et de leur souci, à travers l’enseignement, de prendre à bras le corps la rechristianisation de notre Occident loin de son baptême. Aussi je trouve les propos ici rapportés excessifs et manquant pour le moins de respect pour tous ceux qui malgré la situation difficile persévère dans leur vocation. De quel droit jeter ainsi la suspicion sur ces courageuses générosités ?

  6. PAUL DECHAMPS dit :

    Je ne suis pas membre de la Légion ni de Regnum Christi, mais en tant qu’éducateur, j’ai pu approcher ces congrégations pendant près de deux ans et ai suivi le drame vécu par ses membres suite au comportement à la fois méprisable et pitoyable de leur fondateur.?Je témoigne , avec ma petite expérience ( 55 ans d’enseignement ) de la sincérité de tous ceux que j’ai pu rencontrer et de leur souci, à travers l’enseignement, de prendre à bras le corps la rechristianisation de notre Occident loin de son baptême. Aussi je trouve les propos ici rapportés excessifs et manquant pour le moins de respect pour tous ceux qui malgré la situation difficile persévèrent dans leur vocation. De quel droit jeter ainsi la suspicion sur ces courageuses générosités ?

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »