Actes du Pape

Editio typica de l’instruction

Commentaires (8)
  1. Benoît Lobet dit :

    Vous comprendrez que l’essentiel de cette instruction en soit, pour moi, le n° 6, que je me permets de traduire : “Les textes du Missel Romain du pape Paul VI et de la dernière édition du pape Jean XXIII sont deux formes de la liturgie romaine, respectivement appelées ordinaire et extraordinaire : il s’agit de deux mises en oeuvres juxtaposées de l’unique rite romain.”
    D’où je conclus (ce qui compte à mes yeux) : aucune n’est supérieure ou a priori préférable. C’est une simple question de “sensibilité liturgique”. A cette condition, pas de problème!

  2. Michael dit :

    Qui celà intéresse-t-il?
    A Quoi bon?
    Quelques insomniaques?
    Alors que la maison brûle!

    AMDG

  3. Benoît Lobet dit :

    J’ajoute encore l’intérêt du n°19 : “Les fidèles qui demandent la célébration de la forme extraordinaire ne doivent jamais venir en aide ou appartenir à des groupes qui nient la validité ou la légitimité de la Sainte Messe ou des sacrements célébrés selon la forme ordinaire…”
    Voilà un sérieux tri à faire!

  4. Jean-Claude Chevalier dit :

    c’est du français ça?

  5. Benoît Lobet dit :

    Mais oui, c’est du français, ça!

  6. Kris Vancauwenberghe dit :

    Mais bien sûr, l’abbé, et il ne vous est jamais venu à l’esprit qu’on ne demande pas aux participants aux cérémonies en forme ordinaire s’ils acceptent la légitimité de la forme extraordinaire? Ce genre “Vos papiers!” est réservé aux personnes qui fréquentent la forme extraordinaire. Du coup, l’égalité que vous évoquiez un peu plus haut est sérieusement mis à mal. Bien sûr, tout le monde est égal mais certains sont plus égaux que d’autres.

  7. Thierry dit :

    Ou qui s’opposent au Pontife romain comme pasteur suprème de l’Eglise Universelle,ne l’oubliez pas Mr l’Abbé qui ne le dit pas!

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »