Curie

François Soulage parle de l’assemblée générale de Caritas Internationalis

Article précédent
Breviarium Meum
Commentaires (4)
  1. ema dit :

    Ce qui est remarquable c’est l’immense patience de Rome à avoir toléré si longtemps une caritas internationalis « non catholique ». Et dans de nombreuses églises en France on a bien plus de « banderoles » pour le secours catholique, le ccfd et cie que pour l’aide à l’église en détresse par exemple.
    OV fait fait bien de rajouter encore des points sur les I. Et si le président de caritas France ne comprend pas bien…d’autres comprennent peut-être très très l’hostilité de certains membres de caritas.
    Encore un excellent travail du pontificat de Benoit XVI.

  2. Ghalloun dit :

    Je plussoie.

  3. Benoît dit :

    Peut-être que le compte-rendu dépend aussi du journaliste ?
    La Croix n’est pas connu pour être un journal papiste. Bien à l’image de la Conférence des évêques de France dont il est peu ou prou un organe.
    .
    Quant à l’acclamation debout, c’est vrai qu’elle sonne comme un signe évident de rébellion envers les remontrances du Vatican à l’égard de sa secrétaire générale.

  4. Melmiesse Gilberte dit :

    donner de l’argent pour un simple partage de biens matériels ou un geste de désir d’égalité ce n’est pas chrétien tous les humanitaires le font; il faut un sens d’amour du prochain et que cet amour fasse comprendre au destinataire qu’il reçoit par Jésus Christ

Traduire le site »