Curie

François Soulage parle de l’assemblée générale de Caritas Internationalis

Article précédent
Breviarium Meum
Commentaires (4)
  1. ema dit :

    Ce qui est remarquable c’est l’immense patience de Rome à avoir toléré si longtemps une caritas internationalis “non catholique”. Et dans de nombreuses églises en France on a bien plus de “banderoles” pour le secours catholique, le ccfd et cie que pour l’aide à l’église en détresse par exemple.
    OV fait fait bien de rajouter encore des points sur les I. Et si le président de caritas France ne comprend pas bien…d’autres comprennent peut-être très très l’hostilité de certains membres de caritas.
    Encore un excellent travail du pontificat de Benoit XVI.

  2. Benoît dit :

    Peut-être que le compte-rendu dépend aussi du journaliste ?
    La Croix n’est pas connu pour être un journal papiste. Bien à l’image de la Conférence des évêques de France dont il est peu ou prou un organe.
    .
    Quant à l’acclamation debout, c’est vrai qu’elle sonne comme un signe évident de rébellion envers les remontrances du Vatican à l’égard de sa secrétaire générale.

  3. Melmiesse Gilberte dit :

    donner de l’argent pour un simple partage de biens matériels ou un geste de désir d’égalité ce n’est pas chrétien tous les humanitaires le font; il faut un sens d’amour du prochain et que cet amour fasse comprendre au destinataire qu’il reçoit par Jésus Christ

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »