Relations avec les Etats

Bioéthique: mais si, M. Léonetti, il y a le bien d’un côté et le mal de l’autre!

Commentaires (2)
  1. Boris Maire dit :

    Il est intéressant le sophisme employé par manipulation verbale :
    opposition bien / mal suivie d’une pseudo opposition progrès/moral.

    Et si le progrès était moral ? Cela ne semble pas venir à l’esprit des ces gens là qu’il existe une voix où le progrès est moral comme par exemple les cellules re-programmables.

    C’est un des maux de notre société : l’invention d’opposition entre 2 éléments qui ne sont pas du même ordre ou pas de la même nature, opposer le fond et la forme.

  2. Melmiesse Gilberte dit :

    on confie à des élus le soin de choisir entre le bien et le mal, ce qu’ils ignorent, ils veulent contenter tout le monde; en cuisine ce mélange est une omelette on n’y voit plus les couleurs d’origine. Ne pas savoir devrait être une cause d’abstention

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »