Relations avec les Etats

Le Conseil d’Etat et la jurisprudence de la loi de 1905

Commentaires (2)
  1. J.M. RICHIER dit :

    Cela signifie en clair que les collectivités vont pouvoir s’abriter derrière cet avis en apparence neutre, pour, dans l’intérêt supposé de populations locales, laisser construire des mosquées en leur apportant des aides directes ou indirectes.

    C’est ainsi qu’en renforçant le communautarisme on fabrique les prodromes d’une guerre civile.

    Alors faudrait-il ne rien faire ? Certainement pas, mais ce qui est inquiétant ce sont les mosquées “pharaoniques” conçues comme centres de prosélytisme, et financées à la fois pour des raisons religieuses et politiques par des capitaux étrangers.

  2. Melmiesse dit :

    qui a le plus besoin de l’argent public? évidemment les musulmans. les municipalités accordent généreusement des terrains pour la construction des mosquées à des conditions très avantageuses: ils sont pratiquement donnés. ces mosquées poussent comme des champignons en comparaison de nos cathédrales construites en 2 ou 3 siècles

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »