Communication OV

Le RP Simone, victime collatérale de l’Obamacare

Commentaires (7)
  1. Olivier dit :

    M. Ganimara, nous lisons çà et là (sur le F.C., pour être précis) les tristes nouvelles provenant de Belgique, en général l’état catastrophique de l’Église en ce pays, et en particulier le fait que les deux seuls séminaristes du diocèse de Tournai auraient abandonné leur formation. Ce qui veut dire aucun nouveau prêtre – sauf recours extérieur – pour ce diocèse pourtant important (un million de personnes !) pendant presque dix ans.
    Bien entendu, il est difficile d’avoir des informations sur cette affaire. Pourriez-nous nous éclairer sur les sources de ce double abandon et nous dire si cela provoque des réactions, dont certaines pourraient éventuellement être salutaires, rêvons un peu par leur lucidité ?

  2. Erasmus Minor dit :

    La police de la foi plutôt que la douceur évangélique : comme toujours, vous confondez Dieu avec le père fouettard ! Lamentable, comme d’habitude.
    Je prie pour votre conversion.

  3. Thierry dit :

    Excellent!Vous ètes toujours là minus?Lecteur des écritures à la carte,sachez qu’un jour Jésus a dit à Pierre,passe derrière moi satan,et aux dernière nouvelles,le bien est différent du mal!Allez donc respirer chez golias et autres relativistes démoniaques!

  4. franz dit :

    Mieux vaut entrer en paradis avec un bras, une jambe ou un oeil en moins que de plonger tout entier en enfer…
    toute reprise en main qui va dans le sens d’une réaffirmation claire et nette de la foi de l’Eglise et de ses implications subséquentes doit être applaudie… Point !

  5. Erasmus Minor dit :

    Allez voir mon commentaire du post suivant, mes petits frères ! Et continuons à espérer !

  6. Nathalie dit :

    @ Erasmus Minor : Vous priez ? Quelle chance ! Moi aussi j’ai besoin de me convertir, chaque jour, s’il vous plait, priez pour moi aussi, un petit grain de votre chapelet ne serait pas du luxe

  7. furgole dit :

    Il est plaisant de recevoir sur ce blogue l’amicale visite de ces “chétiens progressistes” qui ont tant fait reculer l’église.
    Disons-leur aimablement que l’on peut s’en prendre aux idées et non pas aux personnes, c’est ce qui est fait ici, et c’est un véritable devoir de charité.
    Que ces critiques courtoises n’ont rien à avoir avec la persécution dont nos frères progressistes ont accablé, au mépris de toute règle de droit, des chrétiens dont le seul crime était de vouloir pratiquer une liturgie qui n’avait jamais été interdite.
    Qu’il relise donc les Actes des Apôtres 5, 27 à 42, pour voir combien la prédiction du rabbin Gamaliel est accablante à leur égard !
    Qu’il voie combien l’évangélisme de lui-même et de ses pairs ont souvent été un puissant remède contre la foi !

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »