Informations

L'Institut du Christ-Roi Souverain Prêtre quitte le diocèse d'Agen

Commentaires (3)
  1. bl dit :

    Curieusement, c’est le même évêque qui a accueilli le monastère Sainte-Marie de La Garde, fondation du Barroux.

  2. PAUL jacques catholique homoousien dit :

    Secouez vos sandales et allez ailleurs!Au reste ce Diocèse a déjà accueilli une Fondation du Barroux:ND de la Garde!Pour eux trop c’est trop,pour nous :trop c’est pas assez!Un admirateur de l’Institut,de Port-Marly et de l’action des chanoines.Connu un Tequi à St jacques de Perpignan ou chez le futur Evq de Vannes Raymond Centène mon ancien élève Valeat!Dans le Rouergue du Nord l’Institut ferait renaître le Feu du Canon Romain id est la Foi perdue dans ce Diocèse où les Evêques donnaient des Prêtres à leurs confrères en visite!Mais ils ont refusé les Frères Gris!

  3. Toutes ces régressions de la véritable Eglise catholique sont devenues effroyables. LOUIS XIV, déjà, dans ses mémoires, dénonçait la SECTE naissante dont le Cardinal de RETZ était la figure de proue. L’évolution a suivi son cours avec notamment la Révolution et de nos jours la finalisation de celle-ci, encore accentuée par l’oecuménisme insensé avec des musulmans dont l’Islam n’est absolument pas une religion. Les évêques et les cardinaux qui luttent contre l’Eglise au lieu de la servir doivent être exclus. A défaut le fait de partir pour les sincères révèle les choses et préserve l’authenticité à part. C’est quand même terrible !

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »