Questions et analyses

Une bonne idée ou une nouvelle version de la « charité miséricordieuse » ?

Commentaires (4)
  1. MALBOS Isabelle dit :

    Tout comme “il y a beaucoup de maisons du Père”,il y a divers rites ! Il semble qu’il suffit simplement de célébrer LA messe comme elle doit l’être et donc, notamment, en réelle union avec toute l’Elise, en pleine communion avec les demandes du Pape, successeur de Pierre ; lui-même choisi par Jésus…Jésus a dit aussi “Qui n’est pas avec Moi est contre Moi”… Finalement pourquoi se démarquer de Benoît XVI, pourquoi tant de discours savants et de querelles ? Deux “mots” devraient simplement suffire : l’Evangile et le Magistère de l’Eglise.Semble-t’il )

  2. MALBOS Isabelle dit :

    …”…maisons dans LA Maison du Père”…

  3. abbé dit :

    Je pense que par l’expression “charité miséricordieuse”, vous faites allusion aux propos de l’évêque de Metz en 1988: mais il parlait de “parenthèse miséricordieuse”, ce qui est bien pire…

    “Parenthèse”, c’est vraiment ce que M. Crouan a en tête en disant que la forme extraordinaire n’est pas “une fin en soi”. On retrouve ici son côté extrémiste paulsisien.

    Le seul problème pour M. Crouan, c’est que tous les jeunes prêtres diocésains ‘conservateurs’ que je connais sont hostiles à la messe Paul VI façon ‘tradie’ n’en voyant aucunement l’utilité pastorale, alors qu’en même temps, ils apprennent à célébrer la messe ‘tridentine’.

  4. Kris Vancauwenberghe dit :

    Comment célébrer “correctement” ou “selon les normes” une liturgie qui a des non-normes en forme de normes?

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »