Informations

Cheval de Troie : pas d'ordinations selon le pontifical traditionnel

Commentaires (4)
  1. Kris Vancauwenberghe dit :

    Ce projet d’instruction me semble bien mal ficelé: il faudrait qu’il prévoie une application “étroite et restrictive” de Quattuor abhinc annos (1984) et exige une liste des participants à ces cérémonies suspectes, avec prise d’empreintes digitales et tenue d’un fichier.

  2. senex dit :

    Kris @ Bien vu,mais pourquoi pas une puce implantée et un numéro matricule tatoué pour assurer la traçabilité des prêtres.Au nom bien sûr deu principe de précaution pour les brebis de ces pasteurs…Misère, préparons nos catacombes

  3. Kris Vancauwenberghe dit :

    Senex, vous avez raison. Pardonnez mon commentaire grinçant mais quelle tristesse de voir certains, à Rome, en être encore à ce stade des “autorisations” et des “permissions” (“vos papiers!”).
    Si c’est ainsi que certains espèrent résoudre la crise des vocations… Quand on connaît le “taux de fécondité” et vocations religieuses et sacerdotales des milieux tridentins par rapport à la moyenne, cette tentative de tour de vis est suicidaire. Certains préfèrent visiblement encore et toujours leurs illusions idéologiques au bien de l’Eglise.

  4. JRFC dit :

    A la vue de ces nouvelles peu encourageantes peut être serait t’il temps de prendre la mesure du piège conciliaire, et de quitter cette secte.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »