Episcopats locaux

Mgr Centène défend la liberté des chrétiens d’Orient

Commentaire (1)
  1. William dit :

    Bonjour,

    il faut lire l’ensemble de l’interview sur le site de famille chrétienne dans laquelle Mgr Centène dit bien que la conscience n’est pas créatrice de vérité: “La vérité est la vérité quelle que soit l’opinion”. Mais il affirme qu’elle est un sanctuaire inviolable dans le sens où elle est le lieu de la responsabilité propre de l’homme face à Dieu. Il n’y a là-dedans aucun relativisme visant à dire qu’il y aurait un “droit à l’erreur”.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »