Episcopats locaux

Rome dénonce les consécrations épiscopales illicites de l’Eglise “patriotique” chinoise

Commentaires (2)
  1. Luc Warnotte dit :

    Tiens, c’est bizarre mais en 1988 on n’a pas entendu le Saint Siege dire: “En ce qui concerne le triste épisode de l’ordination épiscopale d’Econe (…) les pressions et les contraintes extérieures peuvent faire que l’on n’encoure pas automatiquement l’excommunication”. Ah non, le son de cloche(merle) a été très différent. Bizarre…
    Et dire que l’imposition de l’excommunication pour les ordinations épiscopales sans mandat papal a été introduite précisément pour l'”Eglise patriotique chinoise”. Encore une fois, la praxis post-Vatican II se révèle une inversion parfaite de la norme, de son esprit aussi bien que de sa lettre.

  2. Melmiesse Gilberte dit :

    en dehors du droit canon, il est bien évident que les éveques nommés par un pouvoir civil à qui ils doivent obéir engagent l’avenir de l’Eglise dans leur pays: un amalgame se fait avec la vie politique de cette société en en épousant les défauts ,on confond ensuite la vie de cette église avec l’enseignement du Christ

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »