40 Days for Life

40 Days for Life : l’immonde et diabolique provocation de Planned Parenthood de Virginia Beach

Commentaires (3)
  1. BetShems dit :

    Après tout, il s’agit là de l’aveu -sans doute inconscient- de la nature de ce qui est adoré là : De même que “Tu ne peux servir deux maîtres”, c’est l’idole qui a été préférée, la créature au Créateur.
    En ces temps (“qui sont les derniers”) où tout est inversé, devient ‘sacré’ ou ‘saint’, c’est-à-dire “séparé”, ce qui se distingue de D.ieu ; jusqu’ici, c’était ce qui se distinguait du monde (et de son prince, plus que jamais à l’œuvre, nous le voyons).
    In Christo.
    B.

  2. Michèle dit :

    Oui, le Malin abat ses cartes; il se présente presque à visage découvert, même si ses oripeaux ” sacrés” peuvent encore en duper plus d’un. Bientôt, je crois que les faux semblants ne seront plus possibles, chacun devra choisir son camp.
    J’ai encore en mémoire une réplique proférée avec véhémence et qui m’a glacé le sang, alors que j’évoquais la souffrance des petits êtres arrachés brutalement et cruellement du sein de leur mère :”ça m’est complètement égal”..J’aurais pu entendre un point de vue opposé au mien, sachant à quel point une propagande habile parvient à fausser les esprits au nom d’une non moins fausse compassion et d’une conception de la liberté que je ne partage pas, mais on pouvait s’attendre en pareil cas à l’expression d’un semblant de compassion, au moins d’un soupçon de tristesse embarrassée au sujet de la souffrance infligée aux petites créatures. Ce cri du “coeur”, venant d’une femme qui plus est, “humaniste” de gauche bien sûr ( mais ce ne sont pas les seuls hélas), je ne suis pas près de l’oublier!

  3. btk dit :

    pire que d’etre poursuivis pour ‘crime contre l’humanite’

    il est dommage que ces gens nient la realite de l’enfer ; car cela sera leur plus grande punition : enchaines a jamais.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »