Divers Jeanne smits

Parlement européen

Commentaires (4)
  1. Anonymous dit :

    bonjour,
    pourriez-vous à la fin de vos articles mettre des références suffisament précises de sources “officielles” (type AFP, compte-rendu de telle ou telle assemblée, article de journal “bien-pensant”…)relativement aux onformations que vous nous donnez.
    si j’ai la faiblesse de vous croire, dicutter avec d’autres references et preuves à l’appui, c’est tout de meme plus convaincant
    en gros c’est malheureusement inexploitable…

  2. Denis Merlin dit :

    Cher Monsieur anonyme,

    Le lien existe du post que vous venez de lire, vers un post plus ancien du 23 octobre où vous trouvez un lien vers un site en anglais.

    Le problème se pose en ces termes : l’UE finance des associations qui aux Caraïbes (etc., mais pas en Europe) prônent ou pratiquent la stérilisation forcée, voire l’avortement forcé.

    Je réponds à la place de Madame Smits que je ne connais pas, et sans qu’elle me l’aie demandé, je pense qu’elle ne m’en voudra pas.

  3. Jeanne Smits dit :

    Merci à Denis Merlin d’avoir suppléé efficacement à mon absence ! J’essaie généralement de mettre une source ; en l’occurrence je travaillais loin de chez moi sur bas débit… Cela dit j’ai vu l’info reprise sur d’autres sites français sans source (et avec des erreurs d’orthographe sur le nom de “la” député en question) et ce n’était pas la première fois.

    En général je n’ai pas de sources françaises, type AFP et journaux français, bien pensants ou non, précisément parce que j’essaie de donner des infos internationales inédites en France, ou du commentaire tiré de mon travail à Présent.

    Merci de votre intérêt !

  4. Oldcola dit :

    Je ne vois pas en quoi les FED sont attaquables, ni ne considère le CARE comme une source fiable d’informations, de facto il se doit d’avoir un fort biais vers les positions chrétiennes.
    Sur le site de Kathy SINNOTT, je ne vois pas pour l’instant trace du problème discuté ici : Motions, Questions, Débats.
    Une source autre avec le détail de l’affaire ?

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »