Divers Jeanne smits

Appel à la mobilisation pour les droits des parents

Commentaires (13)
  1. Benoit C dit :

    Cette nouvelle que vous nous apprennez est bien inquiétante.Qu’elle est selon vous la conduite à adopter ? Faut-il écrire au député (ou candidat) de notre circonscription ?Merci de vos conseils !Au-delà il est évident que le bulletin de vote d’avril sera crucial, mais l’échéance est certainement trop lointaine par rapport à l’urgence de la situation.Bien cordialement,Benoît

  2. Anonymous dit :

    MerciStat crux

  3. Paul-Emic dit :

    Cette loi rappelle par bien des points les lois nazies de la fin du régime où les enfants étaient encouragés à dénoncer leurs parents pas assez convaincus. On trouve cela dans Orwell également (1984)

  4. Anonymous dit :

    Merci de nous suggerer un mode d’action. Nos votes seront cruciaux mais que faire si la France continue avec les mêmes qu’aujourd’hui.Confiance en la divne providence . Mais aussi “Aide toi et le ciel t’aidera”Merci pour votre vigilence

  5. BRUTION dit :

    Face à ce type de lois, 3 alternatives :– Désobéissance civile??? Dangereux car les tribunaux agissent très vite dans ces cas de délits (il est moins risqué de voler son sac à une petite vieille)– expatriation??? (et pourtant je ne paie pas l’ISF… sans parler du côté non patriotique de la chose)– Contourner la loi… toute loi se contourne. En l’occurrence, un regroupement familial peut prendre le statut d’un préceptorat, non?Enfin, encore une preuve que la république est une forme de régime qui excelle dans le fait de scier la branche sur laquelle elle est assise.A suivre….

  6. Jeanne Smits dit :

    Merci pour tous ces commentaires.Que faire ? Alerter les associations pour l’enseignement libre, écrire à votre député, écrire aux candidats à la préidentielle… Diffuser cette information…

  7. Mirabelle dit :

    Ne pourrions-nous pas nous regrouper pour agir – via les associations de parents existantes. Une solution possible : la demande d’asile politique par toutes les familles concernées par ces lois liberticides et peut-être anti-constitutionnelles ? Histoire de faire réfléchir nos hommes politiques. Et bien sûr avec toute la publicité possible.

  8. Anonymous dit :

    Pourquoi n’y-a-t’il aucune réaction de l’associaton SOS Education?

  9. Anonymous dit :

    Nous ne sommes plus dans une démocratie mais en république laïque.Ce qui se passe est grave !La laïcité est en fait une idéologie qui exclut toutes les autres.

  10. Anonymous dit :

    Nous ne sommes plus dans une démocratie mais en république laïque.Ce qui se passe est grave !La laïcité est en fait une idéologie qui exclut toutes les autres.

  11. Anonymous dit :

    5 mars 20071-LOI N°2007-297(relative à deliquence!!!)a 12 -4°aL131-10 concernant le controle de l’instruction à domicile est étendue”y compris dans le cadre de l’inscription dans l’établissement d’enseignement à distance”>>les parents utilisant les cours par correspondance vont subir le controle de la mairie(raison de leur choix,condition de vie..)complété par celui de l’académie qui ,si elle n’est pas satisfaite pourra faire une mise en demeure d’inscrire l’enfant dans un etablissement scolaire2-LOI N°2007-293 a32Linspecteur d’academie verifie que l”instruction dispensée au meme domicile l’est pour les enfants D’UNE SEULE FAMILLE”>>fin des ecoles familialesCertains rapports vont plus loin:restreindre la possibilité d’instruction à domicile aux seuls handicapés,malades,et montagnards perdus!Pour ceux qui n’ont pas de “bonnes ecoles” a proximité de chez eux,ce serait l’obligation d’intégrer un établissement pourri au nom de “l’epanouissement(socialisation) de l’enfant”?bientot on nous dira que notre enfant ,citoyen republicain,ne peut pas s’epanouir dans une école hors contrat car ,par nature,ces écoles rejettent l’aide de la république…

  12. Anonymous dit :

    pardonez moi,j’ai oublié de signer mon commentaire des deux lois du 5 mars 2007Béatrice.voila c’est fait!

  13. Anonymous dit :

    “Nous ne sommes plus dans une démocratie mais en république laïque”
    Pour être exact La France est une République Indivisible Laïque démocratique et Sociale (art 2 du titre premier de la constitution) cqfd

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »