Divers Jeanne smits

Belgique : une proposition de loi pour l’euthanasie des mineurs

Commentaire (1)
  1. Je suis révoltée par ces mesures honteuses.Et le mot est faible.
    Dans mon journal, rien lu de tel, encore….
    Hélàs, j’entends dire qu’il n’est pas rare que dans certaines gériatries- et il y a plusieurs pays incriminés-que le résident ayant des problèmes de santé…..court des risques…..
    Quant aux cliniques, sans extrapoler, certains médecins ferment les yeux sur des cas inopérables…..et d’autres, admirables agissent en écoute en soins palliatifs….
    Quand on dit” je ne veux pas d’acharnement thérapeutique” est- ce pour dire” je préfère en finir”….?Et quelle attitude le praticien doit-il adopter vis-à-vis de la famille?
    La conscience joue: celle du docteur, celle de la famille….difficile.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »