Divers Jeanne smits

Pays-Bas : menaces de mort pour Mariska Orban, journaliste pro-vie

Commentaires (4)
  1. Anonymous dit :

    Désolée pour les “menaces” qu'elle reçoit.
    Je note que cette journaliste, parce que catholique, a fait la preuve de l'insensibilité habituelle du catholique pour tout ce qui n'est pas un foetus, et en particulier envers une femme qui a souffert d'avoir perdu des enfants qu'elle désirait.
    Maxou

  2. Anonymous dit :

    Maxou n'a rien compris…
    Ce que vous avez choisi d'appeler foetus (ce terme quasi vétérinaire), est en réalité un enfant qui se développe dans le ventre de sa maman.
    Par ailleurs, c'est précisément parce qu'elle était sensible aux souffrances endurées personnellement par cette parlementaire, qu'elle a cru pouvoir s'y référer, non pour blesser mais pour faire comprendre la nature des souffrances causées par l'avortement.
    Patrick

  3. Dominique Daguet dit :

    Ce M. ou cette Mme Maxou relève de je ne sais quelle compassion extrême pour son ignorance absolue de ce que les catholiques à travers les siècles ont pu montrer de tendresse et de miséricorde : s'il ou elle avait lu l'histoire de st Vincent de Paul, ou du Curé d'Ars,ou de Mère Theresa, sans parler évidemment du Christ, il ou elle aurait préféré se mordre la langue, et c'est pourtant une chose bien douloureuse, que d'oser écrire ce qu'ils ont écrit sur “l'insensibilité habituelle du catholique”. Si un peu de temps pris à réfléchir avait seulement été consenti, il ou elle se serait rendu compte du martyre psychique que cette journaliste, Mariska Orban, est amenée à subir, tout autre que les deux fausses-couches, elles aussi des épreuves considérables mais qui ne sont pas dues à la méchanceté de ses compatriotes comme des internautes du monde entier. Je suis, quant à moi, épouvanté, ayant lu cet article de découvrir une fois de plus la marque à la fois cruelle, odieuse et d'une stupidité extrême qui est celle de Satan.

  4. Anonymous dit :

    @ Maxou

    Je note vos propos : “Insensibilité habituelle du catholique”… et ça me laisse songeur.

    Déjà parce que ce genre de généralisation ne veut rien dire et ne fait que traduire des préjugés personnels assez peu pertinents, mais aussi parce que je suis consterné de voir la facilité avec laquelle vous crachez indifféremment sur TOUS les catholiques.

    Étrange, notre société se bat contre plein de choses – racisme, antisémitisme, homophobie, intolérance religieuse, etc. – mais la seule discrimination qui soit admise, c'est celle envers les catholiques : contre eux, on peut tout dire, même les choses les plus fausses et les plus idiotes.

    Merci Maxou de mettre en évidence ce travers idéologique propre à notre société malade.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »