Americatho

Le petit américain de six ans qui voit Jésus dans sur le visage des SDF et qui veut devenir Pape

Article précédent
Pour qui sonne le glas
Commentaires (2)
  1. Anonyme dit :

    Une belle histoire ! de nombreux saints ont commence tres jeunes a montrer des signes d’amour envers leur prochain.
    Il y a aussi une maman derriere ce petit garcon ; une maman qui n’apprend pas seulement les prieres, mais aussi le partage, la charite.
    En ce dimanche, cher Daniel, vous nous offrez un bel exemple a suivre.
    Je connaissais un monsieur qui ne donnait jamais d’argent aux mendiants, mais des ‘bons’ qu’ils pouvaient echanger contre sandwich ou gateau chez son boulanger… un bel exemple a suivre aussi… plutot que la ‘piecette qu’on lance’ a la sortie de la messe pour se donner bonne conscience…

  2. Ph. Varlet dit :

    Il faut se méfier des mendiants qu’il ne faut pas confondre avec les pauvres de l’Évangile. Il existe, en effet des professionnels de la mendicité dans la fleur de l’âge et qui pètent la santé ! Il est, en effet, plus facile de tendre la main que de faire des ménages. Dans mon quartier, le 19 ° de Paris, il existe un mendiant d’une quarantaine d’années qui arrive tous les matins à la même heure, il range son vélo derrière une porte cochère, sort son pliant et s’installe près de la boulangerie. Les habitués du quartier le connaissent et lui donnent la pièce, ce qui lui permet de boire sa bière et de fumer sa cigarette sans honte. À la fin de la journée il repart après avoir repris son vélo. Croyez-moi, je le sais il a récolté plus de 300 € dans sa journée ! Alors non, les pauvres, nous en avons tou s dans notre famille et c’est à ceux-là qu’il faut consacrer le peu d’argent que l’État nous laisse mais surtoutil pas donner à des inconnus qui sont pour la plupart plus riches que nous.
    “La charité bien ordonnée……

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »