Informations

Rite dominicain à Oxford

Commentaire (1)
  1. Luc Warnotte dit :

    Il est encourageant de noter comment le retour grandissant du rite romain traditionnel s’accompagne du retour des autres rites traditionnels de l’Eglise d’Occident: celui de Sarum pour l’Angleterre, le rite ambrosien pour Milan, le rite lyonnais (célébré par les prêtres “tridentins” de l’église St.-Georges) etc. Tout en provoquant un éclatement de la liturgie par la déritualisation, l’aggiornamento bugninien a en aussi provoqué la paupérisation par l’uniformisation. Curieux pour un courant de pensée qui, au nom du complexe anti-romain, ne parle que de “pluralisme” et de “spécificités des Eglises locales”. Il est heureux que l’Eglise latine retrouve maintenant sa traditionnelle diversité de rites. Le retour du rite “tridentin” montre ainsi un autre de ses bienfaits.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »