Americatho

Les évêques de l’Illinois condamnent le gouverneur “catholique” de l’État pour vouloir remettre un prix récompensant l’avortement

Commentaires (5)
  1. Thierry dit :

    Excellent texte,mais si l’individu persiste,il ne faudra pas hésiter à recourir à des sanctions!Mais une foi de plus,quels exemples que ces évèques américains!

  2. Pierre de Vacquerie dit :

    Il ont du cran, les évêques de l’Illinois. J’aurais même voulu employer un mot plus vulgaire et plus parlant… Pendant ce temps-là, la CEF défend Castelucci qui, bien sûr, ne blasphème pas!

  3. Michel dit :

    C’est mieux qu’en France, où dans un même cas la CEF proclamerait le droit sacré à la … “liberté d’expression et d’opinion” ! N’empêche qu’une condamnation verbale sans sanction n’a pas de grande portée : combien de temps faudra-t-il attendre une application plus visible du droit canonique, c’est-à-dire ici l’excommunication non pas “latae sententiae”, mais bien “ferendae sententiae”, beaucoup plus pédagogique…

  4. Jean-Marc dit :

    Un intéressant rapprochement à propos de la “clinique des horreurs” :

    “According to the Grand Jury, the state ceased inspecting abortion facilities in 1995 under the administration of former Pennsylvania Governor Tom Ridge, a pro-abortion Catholic. The inspections were only resumed in 2010 by then-Governor Ed Rendell.

    “The Pennsylvania Department of Health abruptly decided, for political reasons, to stop inspecting abortion clinics at all,” said the grand jury. “With the change of administration from Governor [Robert] Casey to Governor Ridge, officials concluded that inspections would be ‘putting a barrier up to women’ seeking abortions … Even nail salons in Pennsylvania are monitored more closely for client safety.”

    http://www.lifesitenews.com/news/house-of-horrors-victims-allege-gosnell-forced-them-into-abortion

  5. Nathalie dit :

    Tout de même, le communiqué est public et le texte énergique : le jour où nous verrons cela en France, il passera de l’eau sous les ponts. Une prise de position nette, claire, catholique et QUI N A PAS PEUR.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »