Americatho

Le cardinal-archevêque de Washington met en garde contre les atteintes répétées à la liberté religieuse des catholiques aux États-Unis

Commentaire (1)
  1. Denis Merlin dit :

    Merci, monsieur le cardinal, de défendre la liberté humaine. Car le cardinal Wuerl lutte et nous devrions tous lutter pour les droits fondamentaux de l’homme. La liberté religieuse est le droit pivot, le “papier tournesol” des droits de l’homme, car “l’homme dépasse infiniment l’homme”, il a donc la liberté de croire ou de ne pas croire. Le droit à la vie est la condition de tous les autres droits, mais ce droit est fondé sur le caractère transcendant (d’un ordre supérieur à celui de la nature) de l’homme.

    Thank you, master cardinal, to defend human freedom. Because you fight, and we should all fight, for the fundamental human rights.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »