Doctrine

Catéchisme pour adultes : une hérésie va être corrigée

Commentaires (5)
  1. vivelechristroi dit :

    La thèse, celle de la non-caducité de l’Ancienne Alliance, paraît effectivement prédominante chez les catholiques, même si d’un point de vue purement logique, j’avoue ne pas comprendre comment la défendre du point de vue chrétien.
    On se rappelle néanmoins de la formule de S.S. Jean-Paul II au discours de Mayence en 1980, où il avait utilisé l’expression controversée: “(…) ancienne Alliance, qui n’a jamais été révoquée par Dieu”
    Ce texte, qui doit être reçu comme toute parole du pape, n’a néanmoins pas de caractère magistériel contraignant.

  2. HB dit :

    On peut légitimement se demander si il n’y a pas d’autres erreurs, ou hérésies dans ce catéchisme pour adultes!

    Pour répondre à vivelechristroi, Si la majorité des catholiques croient à la non-caducité de l’ancienne alliance, Ils ne peuvent  prétendre être catholiques!
    Ce qui serait extrèmement grave, car dans ce cas il y aurait peu de catholiques!
    Juste des hérétiques protestants!
    Ce qui serait le résultat de decennies de mauvaise, fausse éducation!

  3. Blaise dit :

    Il s’agit de distinguer. Jean-Paul a déclaré que l’Alliance de Dieu avec Israël” n’a jamais été révoquée”. Il n’a pas dit qu’il s’agissait d’une voie de salut parallèle à celle offerte par le Christ dans l’Eglise. Il ne faut pas comprendre les rapports d’Israël et de l’Eglise en termes de substitution mais d’accomplissement. L’Eglise Corps du Christ est l’Israël eschatologique annoncé par les prophètes, en qui se trouve accompli le Salut de Dieu. L’Alliance avec Israël est toujours actuelle mais le Salut est accordé par la médiation du Christ dans l’Eglise.

    Cette idée de grandes voies de Salut parallèles, on la trouve abondamment chez les Juifs. Un des grands penseurs du Judaïsme moderne, Rosenzweig, avait exposé cette pensée. C’est logique pour un Juif : comme le Judaïsme est pour les Juifs, les autres “monothéismes” doivent avoir quelque chose de salvifique pour les non-juifs. Question de justice élémentaire, mais peu satisfaisante sur le plan de la vérité.

  4. Castille dit :

    Le Christ n’est-il pas venu étendre à tous l’Alliance jusqu’ici réservée aux seuls Juifs?

    ….Mais “l’ignorance invincible” dont parle Saint Paul ne permet-elle pas de croire que certains rencontrerons le salut. Pour autant qu’ils auront suivi la Voie même en en ignorant le nom.

    Du reste il existe dans les autres monothéisme des gens qui  évitent respectueusment d’égratigner le catholicisme. J’en connais même qui reconnaissent l’Immaculée Conception. Ceux-là sont sur la bonne Voie, par la grâce divine et par eux-mêmes.

    Rome! Sweet home! Je le souhaite sereinement à la terre entière.

  5. Blaise dit :

    Castille

    Bien sûr nous pouvons penser que des non-chrétiens seront sauvés malgré tout. Mais s’ils sont sauvés ce sera tout de même par la médiation du Christ. Certains baptisés bien que baptisés ont rejeté Dieu. Mais d’autres qui ignorent ou méconnaissent Dieu sont plus proches de lui qu’ils ne le croient eux-mêmes. Nous pouvons donc penser que des non-chrétiens, bien que visiblement hors de l’Eglise, participent invisiblement à la communion en Dieu par le Christ. Mais ce n’est possible que par le Christ. C’est pourquoi le refus conscient de Dieu est si grave. “Hors de l’Eglise pas de salut” déclarait Cyprien. Il s’adressait à des chrétiens qui abandonnaient sciemment l’Eglise (à l’époque des persécutions).

    Et bien sûr certaines communautés humaines opposées à la foi chrétienne peuvent cependant avoir accès à des éléments de vérité. L’Esprit souffle où il veut , et toutes les cultures, mêmes les plus barbares, sont travaillées par la grâce.

Traduire le site »