Americatho

Deux photos pour sourire et… réfléchir

Commentaires (3)
  1. Michèle dit :

    Marcel Jousse, l’anthropologue jésuite, ne vous contredirait pas: les enfants apprennent en rejouant ce qu’ils voient, c’est pourquoi les beaux discours que leur tiennent les adultes sont absolument sans effet s’ils ne sont pas étayés et confortés par l’exemple.
    Ces photos sont touchantes. Combien de saints, combien de prêtres évoquant
    la genèse de leur vocation , ont raconté avoir construit des autels, joué à la messe? Quant à Thérèse d’Avila et son frère ( ou son cousin?) ils s’apprêtaient tout bonnement à imiter les martyrs en allant au devant des Maures..avant qu’on les rattrape sur la route. On n’imagine pas la force des premières impressions dans l’âme des enfants.

  2. dany dit :

    Mon fils est entré dans une école de tradition catholique quand il avait 7 ans et ce jusque 12 ans. Il a complètement adhéré à son environnement d’alors : messes fréquentes, chapelets, processions, louveteaux, etc…j’avais cousu une soutane noire quand il avait 10 ans sur sa demande. Il était très fier de la mettre et de “jouer” au prêtre. Aujourd’hui il a 26 ans et je le sens hésitant au niveau de la foi. Mais il est vrai que notre famille n’était pas traditionaliste. Même ma fille ainée, très engagée autrefois, se ralie aujourd’hui “aux modernes” ! Alors je prie pour mes enfants. Je fais confiance à NS car Il n’abandonnera mon fils qui a un coeur pur mais qui fait partie du monde… J’espère que ce qu’ils ont connu étant enfants restera toujours en eux. DV

  3. Michel dit :

    J’ai abandonné toute critique de ce genre de pratique après avoir lu que Jean-Marie Vianney, enfant, faisait de même!

    Bon vent à ces jeunes!

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »