En kiosque

Et si on lisait saint Thomas d’Aquin ?

Commentaires (2)
  1. Retrouvez ce commentaire de Scribe et la présentation de cet ouvrage sur Livres en Famille
    http://www.livresenfamille.fr/p5609-thomas_aquin_commentaire_de_epitre_aux_ephesiens.html

  2. A Z dit :

    Bonjour,

    Je me permets une suggestion en la matière :

    – commencer par le Vocabulaire de Saint Thomas d’Aquin paru aux éditions Ellipses, car la connaissance et la compréhension du vocabulaire de tout auteur sont absolument indispensables à celles de ses argumentaires ;

    – continuer par la Somme contre les Gentils parue aux éditions du Cerf ; elle coûte plus cher et est de facture plus classique que celle parue en collection de poche, aux éditions Garnier Flammarion, mais elle est vraiment agréable et profitable à lire.

    La Somme contre les Gentils est moins déroutante ou rebutante que la Somme théologique, dans la mesure où son armature intérieure n’est pas marquée par la succession des questions, des sed contra et des réponses, succession que l’on trouve dans la Somme théologique, et qui est évidemment enrichissante et indispensable, mais qui rend plus difficile, me semble-t-il, une lecture “en continu”.

    J’allais oublier le plus important : quand on lit l’une des Sommes de Saint Thomas, il faut “toujours” avoir sous les yeux le plan détaillé de l’oeuvre que l’on lit, tout en la lisant, non seulement pour s’orienter et s’y retrouver, mais aussi parce que la hiérarchisation, la localisation, et l’ordre de succession des questions et des thèmes, chez Saint Thomas, sont, en eux-mêmes, extrêmement significatifs.

    Bonne continuation à tous.

    A Z

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »