Informations

La Fédération internationale Una Voce entend défendre l’intégrité organique de la liturgie romaine

Commentaire (1)
  1. Jacques Perrière dit :

    C’est une chose que d’ajouter des saints (sans déplacer d’autres), voire des préfaces.
    C’en est une autre que de se mettre à charcuter l’Ordo de 1962 comme ça s’est passé en 1965, 1967 et pour finir : 1969 avec le Novus Ordo.
    Donc je souscris à cet avis : pourquoi modifier l’Ordo de 1962 quand on peut utiliser le Novus Ordo de 1969 ?
    Pourquoi faire passer l’Ordo de 1962 par le chemin qui à conduit au Novus Ordo de 1969 ? On connaît les conséquences…
    Repasser par le même chemin et refaire les mêmes erreurs ? Hummm…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »