Revue de presse

Mgr Simon défend Vatican II et s’embrouille

Commentaires (5)
  1. Geneviève dit :

    Ce n’est pas un téléfilm mais un documentaire que j’ai vu du reste et qui met dans le “même panier” Anne Soupa/Christine Pedotti de la Conférence des Baptisés de France (ex-Comité de la Jupe) et l’excellent Abbé Laguérie parfait dans ses propos !

  2. Michel dit :

    D’où vient bien ce “besoin” de faire passer la “pilule Vatican II” sous cette forme “positive et heureuse”.

    Est-ce qu’à une époque antérieure au concile, le jeune Hippolyte Simon était un être “négatif et malheureux”?

    Monseigneur, l’humble catholique qui vous parle a pourtant 20 ou 30 ans de moins que vous. Non, je ne vous comprends pas. Merci de nous préciser votre pensée, c’est votre rôle, vous qui faites partie de l’Eglise enseignante…

  3. Thierry dit :

    Il faut tout de mème lui reconnaitre qu’il est le premier et à ma connaissance jusqu’ici le seul épiscope,voire ecclésiaste à se lever contre cette abjection totalement immonde,que dis-je diabolique,et qu’il site nommément le CFRT dont la trahison le subjugue.Alors de gràce ne noyons pas le bébé avec l’eau du bain.
    UDP!

  4. Laurence Dumoulin dit :

    M. Saint-Placide, puisque vous dites que vous n’avez pas vu ce documentaire, eh bien France 3 le rediffuse demain, ou plus exactement cette nuit:
    http://guidetv.france3.fr/jsp/prog/fiche.jspx?idProg=55882094
    Oui, ils ont choisi la nuit du Jeudi au Vendredi Saint, les heures où commence la passion du Christ! Tout un symbole. A cette heure-là mieux vaut chanter l’office des Ténèbres mais si vous vouliez programmer un enregistrement, ça vous permettrait de voir ensuite cette production torchon. C’est de la désinformation mais c’est surtout un navet caricatural, idiot à en pleurer. Cette production ne convaincra que les convaincus.

  5. Sophie dit :

    La Conférence des Evêques de France doit être passablement embarrassée. En effet, voici que nous pouvons lire sur le site du CFRT (coproducteur du documentaire):

    (quote)
    Depuis les origines, le producteur du Jour du Seigneur est un frère dominicain. Il est proposé par le provincial des dominicains. La CEF (Conférence des Évêques de France) le nomme pour 3 ans. Il est ensuite présenté au président de France Télévisions.

    Depuis octobre 2009, le producteur est Philippe Jeannin, 53 ans, du couvent Saint-Jacques à Paris. Il est entré chez les dominicains en 1978. Il prend la direction du CFRT après avoir dirigé pendant 14 ans le Pèlerinage du Rosaire.
    (unquote)

    Le CFRT coproducteur, cela veut dire qu’il y a eu, en amont de la réalisation, un projet écrit en bonne et due forme, donc le CFRT savait parfaitement quelle serait la teneur du documentaire, son propos, son fil conducteur, etc. Et bien évidemment, le documentaire a été visionné avant diffusion par le CFRT et en principe par les responsables de France 3. Un coproducteur étant partie prenante (sonnante et trébuchante), il a à tout moment la faculté de demander des changements au réalisateur. En bref, si ce documentaire est passé à l’antenne en ouverture de la Semaine sainte, c’est de propos pleinement délibéré.

    Cela mérite une pétition ! Et pas seulement de la part des catholiques mais de toute personne un peu respectueuse de chacun – c’est bien ainsi qu’il faut entendre la sacro-sainte laïcité, n’est-ce pas ?

    Belles et saintes Pâques à tous !

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »