En kiosque

Henri VIII et le schisme anglican

Commentaires (3)
  1. Olivier dit :

    Il n’y aurait pas un “t” à “Aimé Richard” ?
    Par ailleurs, son livre sur le jansénisme est assez décevant (ne cite pas les travaux majeurs sur la question faits durant les dernières décennies, change de point de vue, de pro- à anti- en fonction de la source qu’il exploite, etc.).

    1. Victor Scribe dit :

      Effectivement, il y a un “t”. Nous avons corrigé. Merci.

  2. Denis Merlin dit :

    Très intéressant, en effet, car c’est bien autour du mariage d’abord que se joue l’actualité en 2012, avec le PACS et autre “mariage homosexuel”. Voilà où conduit la prétention des laïcs à donner une définition du mariage. Alors que cette définition est donnée par la seule Eglise. Elle seule a compétence juridique sur les choses sacrées.

    Je suis fasciné par la logique du laïcisme qui nous a conduit à des aberrations insoupçonnables lorsque l’on avait le “nez dans le guidon” des événements quotidiens au XVIe siècle. Otez une pierre, mettez la main sur une chose sacrée et tout s’écroule lentement mais sûrement. Dieu nous parle par ces événements, il nous met en garde contre notre peu de foi. Jésus-Christ ou le chaos, c’est ce qu’il me semble qu’Il nous dit.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »