Rapports Église/État ; Laïcité

Le cardinal Rigali dénonce la « triste victoire » d’Obama

Commentaire (1)
  1. Durand Charles ÉD. dit :

    Voilà un prélat américain qui a le courage de témoigner au nom du Verbe incarné Jésus; c’est sans faillir car tel est  son devoir de Pasteur qu’il prend la défense des plus fragiles en s’appuyant sur l’évangile de la Vie. Il condamne la culture égoïstique et mortifère qu’ose avaliser le président des E.U. Espérons que cette prise de position forte connaîtra une large diffusion, y compris dans Le New York Times,  bulletin semi- officiel de Barak Hussein Obama. BRAVO Éminence!
    Charles-Éd

Traduire le site »