Americatho

La solution de la devinette du dimanche…

Article précédent
Les hommes de l'éternel
Commentaires (4)
  1. Félicité dit :

    Mais alors, comment cette pièce des échecs a-t-elle pu devenir le fou, en français?

    1. Probablement à cause d’un personnage traditionnel à la Cour des rois de France : le « fou » (ou « bouffon ») du Roi. Une “fonction” qui semble apparaître dès le XIVe siècle et disparaîtra sous Louis XIII. Avant le XIVe siècle et en ancien français, la pièce était nommée alfin ou aufin (de l’arabe al fil – éléphant – lui-même emprunt du persan). En Espagne comme en Italie, la pièce a gardé son étymologie arabe : respectivement alfil et alfiere.

  2. Yves Daoudal dit :

    Et c’est ainsi qu’un éléphant arabe devient un évêque islandais…

    1. En fait la figure de l’éléphant vient de l’Inde – le jeu du chaturanga (± VIe siècle) qui devait se jouer à quatre – puis est passé, avec ses éléphants, en Perse, avant l’invasion arabe. Espérons que les éléphants islamophiles du PS deviendront eux-aussi des évêques même hollandais…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »