La video de la semaine

Un débat sur la liturgie

Commentaires (5)
  1. Abbé Herman dit :

    Mgr AIllet est très réaliste et remet les choses en place. Le Père Gouzes débite les vieux truismes des “liturges” de l’après-concile.

  2. Denis Merlin dit :

    J’avoue ne pas avoir pu écouter ce “liturgiste” continuer à attaquer nos pères dans la foi en les traitant de conformistes débitant des prières comme des machines en quelque sorte. Il le fait sans titre.

    C’est plus fort que moi, je ne peux supporter que l’on attaque ainsi des gens arbitrairement. Ils sont morts, ils ne peuvent même pas répondre. Cela me révolte. Convertissez-vous mon Père ! Respectez les droits de l’homme. Respectez la liberté de l’homme, même si ce sont ceux de vos pères dans la foi.

    Comme le Père a commencé, je n’ai pas pu écouter Mgr Aillet qui a sans doute dit des choses intéressantes. La diatribe de Père m’a révulsé.

    Mais ce qui est important pour moi, c’est que les droits de l’homme ne règnent pas dans l’Eglise. Certains se comportent comme s’ils étaient les parangons de la foi et veulent à ce titre imposer leurs lubies. Il faut purifier la religion catholique de cet irrespect des droits de l’homme. Pour l’instant les hommes d’Eglise n’en prennent pas le chemin (sauf exceptions rares). Je ne vois partout qu’agressivité arbitraire contre la foi et les pratiques de toujours, j’ai même vu de l’agressivité contre ceux qui défendaient leurs droits.

  3. Consensus dit :

    Je ne sais pas ce que sont “les vieux truismes des « liturges » de l’après-concile”. Il faudrait que Monsieur l’Abbé s’explique… Par contre, les propos de Mgr Aillet rejoignent bien ma sensibilité “réforme de la réforme”. Ceux du frère André Gouze sont dérangeant… De ce “dérangement” qui vous questionne et vous oblige à sortir du clivage tradition/modernité. A titre personnel, j’aimerai beaucoup vivre une liturgie dominicale avec la musique et les chants du frère André Gouze. Dans le fond, le problème n’est plus messe tridentine ou dérive liturgique !!! Le coeur du coeur est de savoir quand les diocèses appliqueront fidèlement et généreusement la restauration liturgique promut par la constitution dogmatique Sacrosantum Concilium ?

  4. Antonin dit :

    C’est tout à fait anecdotique, mais c’est curieux un religieux d’un Ordre mendiant qui porte une chevalière en or?!…

  5. Chocard dit :

    Monseigneur merci.

    Je fais partie de ces personnes qui ont compris la Messe en participant à une messe tridentine. Ce qui pourrait sembler paradoxal, et pourtant…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »