Rome

État des lieux de la liturgie par l’abbé Aulagnier

Commentaire (1)
  1. Denis Merlin dit :

    Merci à monsieur l’abbé Aulagnier de faire ainsi justement le point.

    Ce qui me chagrine dans le Motu proprio du 7/7/7, c’est que le rite central de l’Eglise, celui sur lequel se règlent tous les autres est qualifié d’extraordinaire… C’est lui le rite ordinaire !

    D’autant que le nouveau rite a été imposé avec violence (dans certains cas physique), sous la menace et l’insulte, contre le droit fondamental de l’homme à la liberté religieuse. Le rite de Paul VI est, lui, vraiment un rite extraordinaire, qui a bafoué la théologie et a été imposé contre les droits des prêtres et des fidèles.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »