En Une

Nouveau : la forme extra s’implante à Majorque

Article suivant
Linceul de Turin
Commentaire (1)
  1. Laurence Dumoulin dit :

    Pourquoi s’adresser à l’évêque quand on a trouvé un prêtre? Certains en restent décidément aux dispositions de 1988… que le motu proprio Summorum Pontificum déclare justement abrogées. L’art. 5 de Summorum Pontificum est on-ne-peut-plus-clair: c’est le prêtre qui a pouvoir de décider de la célébration ou non de la liturgie traditionnelle. Cet exemple confirme combien ce point – pourtant fondamental dans le motu proprio de 2007 – a du mal à rentrer dans les têtes.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »