En Une

FSSPX : pas de rupture

Commentaires (5)
  1. c dit :

    Le journaliste espagnol en question José Manuel Vidal, est un ancien prêtre catholique, particulièrement progressiste et dont le portail “religiondigital” vaut uniquement le déplacement pour comprendre ce qu’est la propagande et la désinformation. Ce n’est pas nouveau. Il est dommage que des journalistes pour “faire des scoops” plus que pour faire du journalisme reprennent ses écrits, même avec prudence.
    Mais cela fait vendre du papier ou lire les blogs. D’ailleurs le responsable de la fraternité pour l’Espagne et le Portugal n’a pas apprécié du tout l’article de Vidal, qui commence d’ailleurs à prendre de plus en plus un coup de vieux par rapport aux théories qu’il défend.

  2. Vatapa dit :

    Bonjour,
    Je trouve le titre de votre article pour le moins étonnant- disons ambigu : lorsque je l’ai trouvé en faisant une recherche Google, je me suis réjouie… à tort. Si ce titre est justifié par votre premier paragraphe, on peut penser qu’il sera malheureusement contredit dans un proche avenir, pour les raisons que vous développez d’ailleurs par la suite- même s’il ne faut préjuger de rien. “Ce n’est pas nous qui romprons avec Rome”… est-ce à dire que “nous laisserons Rome prendre la responsabilité d’une rupture”?
    Avez-vous lu l’éditorial de l’Abbé Régis de Caqueray publié à la suite de l’entretien avec Mgr. Fellay sur le site La Porte Latine? http://www.laportelatine.org/publications/presse/2012/fideliter208/cacqueray_208_nouvelles_sanctions.php
    J’imagine qu’il est courant de la réponse donnée au Saint-Siège, et cet éditorial ne présage rien de bon…
    En résumé j’intitulerais plutôt votre article (amicalement, permettez-moi) “pas de rupture consommée”… “pour l’instant”…
    C’est bien triste tout ça 🙁
    Merci pour ce site très intéressant!

  3. Melmiesse dit :

    BenoitXVI a tant parlé des racines chrétiennes de l’Europe, de la France nécessaires à son avenir que l’affadisation de la religion ne rassure pas ; tant de villages sans messe le dimanche!!

  4. Vatapa dit :

    Je lis ce matin que l’Abbé de Cacqueray a fait une mise au point: en fait son éditorial avait été rédigé bien avant l’interview de Mgr. Fellay (contrairement à la datation erronée donnée sur certains sites)… ouf!
    http://lefebvristes.forum-box.com/t256-mise-au-point-de-M-l-abbe-de-Cacqueray-Superieur-du-District-de-France-Suresnes-le-17-juillet-2012.htm

  5. criton1963 dit :

    Bonjour,
    l’Abbé de Cacqueray s’est exprimé la dessus;
    son article dans Fideliter de Juillet/Aout est paru 3 semaines avant l’interview de Mgr Fellay et avant le Chapitre Général de la FSSPX et ne prétend donc pas lui répondre.
    Les capitulants sont, il me semble tenus par le secret jusqu’à la réponse envoyée à Rome cet Eté.

    Le problème pour la FSSPX : Peut-elle légitimement faire confiance à un Pape qui entend concilier la Tradition avec les “nouveautés du Concile Vatican II”.
    La Royauté de Notre Seigneur Jésus-Christ sur les nations est elle reconnue par l’église conciliaire ? (Mgr Lefèbvre le souhaitait comme préalable à un accord définitif).
    La division est une action du démon, mais qui donc a changé de direction ? Les encycliques sur le libéralisme et le modernisme de Pie IX, Grégoire XVI, Saint Pie X et Pie XI sont toujours d’actualité et Rome agit même sous Benoît XVI en sens opposé.
    La récente nomination de Mgr Muller
    (évêque ayant nié au sens catholique du terme dans ses écrits :
    la transsubstantiation et la virginité de la sainte vierge) en est le triste révélateur.
    Celui qui est aujourd’hui chargé de défendre le dogme de la Foi est lourdement suspect d’hérésie,

    Prions pour l’unité de l’Eglise dans la Vérité.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »