Americatho

Les anglo-catholiques américains, la liturgie extraordinaire et la communion dans l’Église

Commentaires (2)
  1. Garmon dit :

    Vous êtes un peu vaches ; quand vous devez faire du “rétropédalage” comme on dit maintenant, vous avez que ça coûte et c’est difficle.
    Moi quand je reconnais une faute, j’ai du mal.
    L’enfant prodigue est fêté dans la joie, son père va vers lui, alors qu’il a tout juste la contrition imprafaite, est sans le sous et ventre creux…

  2. THEOBALD François dit :

    Il serait bon de donner un lexique définissant des termes que je vois apparaître pour la première fois ; et un court historique du sujet. Sinon j’ai bien peur de ne pas suivre ces nouvelles péripéties tout en nuances !

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »