Brèves

En direct de Lyon… “Cathophobie, ça suffit !”

Commentaires (8)
  1. pignon170 dit :

    Raaaah , je suis comme un fou derrière mon pc ! A ne pouvoir rien faire !

  2. françis dit :

    comme pignon170
    je suis très déçu de ne pas y avoir été!!!surtout quand on est lyonnais et que tout les amis y sont et qu’ils disent en direct au tel ce qu’ils se passent!!!!
    bravo aux gones!!
    vie le Pape, l’Eglise et non aux homos!!!

  3. ema dit :

    Je suis choquée que les forces de l’ordre aient gazé et violenté des catholiques qui priaient sur le parvis. Je ne voudrais pas être CRS ou gendarmes mobiles…Etre obligés d’obéir à des ordres pareils! Mais dans quel pays sommes-nous?
    Bravo aux Lyonnais qui ont défendu la cathédrale St Jean.
    J’espère qu’une petite vidéo va faire le tour de la blogosphère y compris à l’internationale.

  4. Tibo dit :

    Bonsoir, j’y étais … j’ai moi même été gazé (ça pique bien ce gaz!). Nous étions environ 100 mais 1/3 étaient là pour la “castagne”, ils n’étaient pas venu pour dire le chapelet! C’est grâce aux “vrai catho”, par le chapelet que la place Saint-Jean n’a pas été envahie par les “khmer-roses”.
    Nous avons ensuite discuté (3 cathos) avec 4 “roses” … le décalage de point de vue est impressionnant, priez pour eux!

  5. Anne dit :

    Nous avons suivi hier soir le déroulement de cet événement par internet et avons dit notre chapelet en union avec vous. Prions pour chacun afin de rester forts dans la Vérité et que cette vérité qui dérange ne soit pas “piétinée”.

  6. Chris du Fier dit :

    Discuté ??? 3 cathos + 4 roses ?????
    C’est quoi ça ? C’ est un nouveau jeu ?.
    Désolé Tibo, mais j’ ai du mal à comprendre que vous ayez besoin de ‘discuter’ avec des gens qui ne souhaitent qu’ une chose : bouffer du catho…

    Selon vous, il y aurait donc les bons cathos avec chapelet et les mauvais avec un bâton à la main pour éloigner les loups de la bergerie.

    Vous ne croyez pas plutôt que nous ayons besoin des deux ?..

  7. mathias dit :

    Bonjour

    Quel message ahurissant de tibo, passons…

    Catholiques et non catholiques mais défenseurs tout de même de la chrétienté, de notre cathédrale et de notre ville face à la décadence homophile nous etions plus de 150 assis à un certain moment.

    En face gauchistes, homosexuels et jeunes dépravés, environ 300.

    Nous avons tenu bon, et cela grâce à tout le monde, réciteurs ou pas de chapelets

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »