En Une

Louis de Funès et la piété filiale d’un catholique

Commentaires (2)
  1. J’aime beaucoup MM. Bourvil et de Funès, mais j’avoue ne pas avoir saisi la finesse de « piété filiale » à quoi le commentateur de cet extrait du Corniaud dit avoir été sensible. Je me flatte que Jean XXIII a suscité des confidences plus édifiantes, et qu’elles nous seront bientôt proposées comme complément d’information.

  2. Tonio dit :

    Vous trouverez la vidéo en bien meilleure qualité (pas une télévision filmée) ici :
    http://www.lepetittisonnier.fr/2012/07/cetait-mieux-avant-bourvil-et-louis-de.html

    Il n’y a en revanche que les plans sur canapé, pas en extérieur.
    Mais tout le passage sur JEAN XXIII.

Traduire le site »