En Une

Louis de Funès et la piété filiale d’un catholique

Commentaires (2)
  1. J’aime beaucoup MM. Bourvil et de Funès, mais j’avoue ne pas avoir saisi la finesse de “piété filiale” à quoi le commentateur de cet extrait du Corniaud dit avoir été sensible. Je me flatte que Jean XXIII a suscité des confidences plus édifiantes, et qu’elles nous seront bientôt proposées comme complément d’information.

  2. Tonio dit :

    Vous trouverez la vidéo en bien meilleure qualité (pas une télévision filmée) ici :
    http://www.lepetittisonnier.fr/2012/07/cetait-mieux-avant-bourvil-et-louis-de.html

    Il n’y a en revanche que les plans sur canapé, pas en extérieur.
    Mais tout le passage sur JEAN XXIII.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »