Americatho

Comment la presse de gauche s’y entend pour salir un évêque américain

Commentaires (2)
  1. Hier, on nous annonçait qu’il était condamné à deux ans soit une année de prison et une avec sursis. Comme vous voyez ici même à Montréal on travesti la nouvelle. Oui je crois voire certains jésuites américains rire dans leur barbe et s’époustoufler d’autant qu’il célébrait des messes ad orientam et portait parfois la capa magna. Oh horreur! Toute cette pompe. Je vois ces sourires jésuitiques. La Georgetown University et autres qu’ils dirigent vont sûrement pavoiser..

  2. chamois dit :

    Hier, le journal français La Croix écrivait :” Un évêque reconnu coupable de non dénonciation de prêtre pédophile,” (même pas présumé), le jugement rendu jeudi dernier a décidé de mettre Mgr Finn en liberté conditionnelle… !

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »