Jeanne Smits

Un évêque écossais compare avortement et holocauste

Article suivant
Le Hobbit annoté
Commentaires (2)
  1. Dominic Larkin dit :

    Jean-Paul II a pourtant fait une réflexion similaire dans Mémoire et Identité. L’enfant que porte une femme est-il moins humain ou moins innocent qu’un malheureux prisionnier d’un camp d’extermination. Les avortements ne sont-ils pas une forme d’extermination de masse promue par Margaret Sanger, une eugéniste reconnue et la fondatrice de Planned Parenthood ?
    http://www.lemonde.fr/europe/article/2005/02/23/jean-paul-ii-fustige-l-avortement-en-le-qualifiant-d-extermination-legale_399156_3214.html

  2. Melmiesse dit :

    Les pro-avortement mettent la raison au service de leurs désirs; les pro-vie examinent la réalité: les produits d’avortement et concluent ensuite; les pro-avortement regardront peut-être la réalité en face un jour

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »