Brèves

Les prêtres marxistes : bientôt plus qu’un mauvais souvenir

Article précédent
La vie artificielle ?
Commentaire (1)
  1. Dominique dit :

    Qu’est-ce qu’ils nous auront fait souffrir, ces prêtres qui avaient pour devise :”Ni dieu ni maître !” (telle est la devise de la gauche) et qui prenaient l’autel pour une tribune du parti socialo-communiste, et qui avaient pour ancêtres les anticléricaux et les génocidaires de catholiques. La honte de l’Eglise !

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »