En Une

Défense du mariage naturel : 40 jours pour la famille

Commentaires (2)
  1. Miserey Renaud dit :

    Bonjour à monsieur Hamiche et à Guillaume,
    D’abord milles encouragements pour ce que vous faites sur les deux sites que je connais…

    Ensuite, moi le rémois (la ville des Sacres qui sommeille encore et toujours), je reviens de la manifestation (très joyeuse et familiale, malgré deux provocations) en tant que service d’ordre non actif (au sens musclé du terme), mais plus observateur et conciliateur.
    Quelques constatations :
    Je dirais que nous étions moins de 500 (pifomètre). Beaucoup de familles, de jeunes de 15-20 ans (cela m’a réjouit), et aussi des cheveux blancs.
    Les renseignements généraux étaient là (une dame qui essayaient de passer inaperçu, mais cela ne marche pas avec moi, je suis habitué -pour pleins de raisons que vous connaissez- , elle a du être déçu).
    Les forces de l’ordre étaient réduites au minimum (3-4 policiers nationaux en uniforme, 2 policiers [lieutenant ou capitaine] en civil, plus la dame qui fuyait mon regard [–> ai-je été reconnu?] du côté rue JJ Rousseau, juste de quoi arrêter la circulation, et interpeller des perturbateurs désignés par nous, travail prémâché.
    Beaucoup de passants nous encourageaient, nous questionnaient, ou même s’incorporaient. J’ai même entendu une personne me dire que tout cela était de la faute de la Trierweiller, voulant être la première Première Dame à donner ce droit à ces ami(e)s homos.. (Et je ne cite pas le nom d’oiseau qu’il a donné pour celui qui partage son lit ..)
    Sinon toujours les mêmes sophistes, gouailleurs, contradicteurs, polémiqueurs, débatteurs (sport national) (sic).
    Des discours poignants et informants, notamment cet orphelin asiatique (tellement merveilleux même qu’on aurait cru un comédien de 16 ans, mais je m’égare, car c’est faux, bien-sûr) ; mais je ne peux pas tout dire car mon “service” (notamment les anti-cléricaux ou ceux qui croient tout savoir, les pires selon moi) m’empêchait de tout suivre.
    Peu de medium, puisque France 3 Champagne-Ardennes était là sans que je puisse l’attester de visu.
    Après la “bataille” un groupe de personne discutait avec un autre contradicteur et à un moment une personne a sorti sa carte du PS, pour bien signifier qu’il n’y avait pas que des “droitiers” contre ce projet.
    L’église ? Et bien le curé de la très active paroisse de Saint-André que je connais (aussi aumônier étudiants, du parcours alpha, et de la communauté du Chemin Neuf) était là.
    J’en oublie, mais bon …

    Enfin, … Le Bon Sens a bien déserté ce pays si merveilleux par essence. Où est le génie français ? Fille aînée où te caches-tu ?
    (J’ajoute personnellement : “SIRE, viendrez-vous mettre du sens à tout cela ?!”)

    Fraternellement,
    Renaud Miserey

  2. KRIEGER dit :

    il faut mener toutes les actions possibles pour que ne soit pas votée cette loi immonde et devons être solidaires

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »