Americatho

Abbé Guillaume de Tanoüarn : le « Testament spirituel » du cardinal Francis George

Commentaire (1)
  1. RH dit :

    Le martyr de l’Eglise militante est quasi une vérité de foi, non ?
    Mais intuitivement on sent bien que le dernier “successeur” chargé de rebâtir n’aura pas l’occasion de le faire. Une fois l’Eglise éradiquée le monde s’autodétruira.
    Bref continuons à préparer nos enfants au martyr, mais ceci en toute quiétude, car c’est bien là un destin magnifique.

Traduire le site »