Episcopats locaux

Eloge de la pornographie dans une église

Commentaires (6)
  1. Notwiadomy dit :

    Quel « esclavage » de quelles « malheureuses » ? Ces filles sont très heureuses et très fières de paraître dans ces films ; c’est toujours moins fatigant que de travailler. Et ensuite, les FEMEN se mobilisent pour vous.

  2. amie5978 dit :

    Pour pouvoir juger de la chose n toute objectivité et faire un commentaire, il nous faudrait -au moins un extrait- des interventions….

  3. messager dit :

    Accepter tous les pécheurs ,c’est le rôle de l’Église
    après que ces mêmes pêcheurs prônent leurs péchés sans regret!!!! là !!je ne suis pas d’accord et d’ailleurs je ne pense pas que notre Seigneur accepte cela ? car la Miséricorde de Dieu s’arrête là ou l’Esprit Saint est blasphémé .

  4. Dr Jacques Bailly dit :

    Si ces âmes avaient une odeur l’église se serait vidée en catastrophe !

  5. gaudet dit :

    Dans la mesure ou cet homme était baptisé catholique depuis son enfance, on peut admettre l’idée de funérailles religieuses dans une église comme n’importe quel chrétien, d’autant plus que l’on ignore dans quel état d’esprit il a vécu ses derniers instants sur la terre, et que éventuellement , en dépit d’une vie de péchés , il est possible qu’il se soit finalement tourné vers Dieu, avec humilité est espérance.

    Cela dit ,effectivement il n’était pas nécessaire de faire l’éloge de la pornographie cinématographique, et les acteurs porno présents à ces funérailles , auraient du adopter une attitude simplement discrète, en respectant par une attitude humble , la gravité de l’évènement.

    En pareille occasion, l’église doit rappeler le fait que l’adultéré est normalement interdit, les relations charnelles n’étant là que dans un but de procréation, tout en maintenant sa compassion à l’égard des pécheurs , mêmes publiques, comme cela est le cas pour les personnels de films pornos ou les producteurs eux mêmes.

    Cette messe de funérailles aurait pu être l’occasion d’une leçon théologique et morale pédagogique, en signalant le fait que l’adultéré est normalement proscrit , que ce soit en privé ou devant des caméras de cinéma!

    Cependant les principes fondamentaux étant signalés et rappelés, il nous faut nous garder de toute attitude d’orgueil, de bonne conscience exagérée face à la notion d’adultère, car même en étant chrétien pratiquant, l’impureté et les désirs charnels peuvent se glisser dans la conscience, même chez les personnes religieuses faisant acte de chasteté extérieure parfaite.

    l’adultéré pratiqué consciemment est un péché reconnu, mais l’orgueil , la bonne image de soi, et le comportement spirituel orgueilleux et même carrément pharisaïque, l’est tout autant voire même davantage !

    il faut donc nous garder de toute attitude d’orgueil vis à vis des personnes pratiquant l’adultère que ce soit en privé ou devant des caméras pour présentation ultérieure sur des écrans, car nous mêmes connaissons , sans que l’on ait même conscience, des moments de déviance morale.

  6. Amanda45 dit :

    Du respect mutuel. Rien que celà.

    Étant dans l’église et connaissant le message de Jésus-Christ, sa tête, pas besoin de contester SON message dans SA maison. Qu’ils aillent ailleurs pour le faire.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »