Perepiscopus

La remise en cause des fondements de la société donnera naissance à un monde pire

Commentaires (3)
  1. Vaningeland Georgette dit :

    Effectivement, enlever le portrait de l’Abbé Pierre n’est pas un gage de respect….
    C’est comme poser nus pour un calendrier 2013 par les membres d’Emmaüs (voir La république et sud-ouest de décembre 2012)…..
    L’Abbé Pierre doit se retourner dans sa tombe…..

  2. Vaningeland Georgette dit :

    suite de mon commentaire du 30 décembre 2012 de 22 H
    57

    Sud-Ouest des 10,11 et 12 décembre 2012

    “Trente trois compagnons d’Emmaüs se sont déshabillés pour un calendrier artisanal 2013”

  3. Georges dit :

    Plutôt que de se polariser sur le portrait du citoyen abbé Grouès dit Pierre, les vrais chrétiens feraient mieux de se pencher sur les injustices subies par les Compagnons d’Emmaüs et notamment sur leur scandaleux statut dérogatoire du droit commun qui en fait :
    – des sous-citoyens inférieurs en droit aux autres,
    – des sous travailleurs “jetables” sans préavis, ni droit de défense, ni recours selon le “rite du sac” communément pratiqué dans les communautés.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »