En Une

Mgr Müller : une condamnation surprenante des traditionalistes

Commentaires (4)
  1. Olivier 33 dit :

    Magistrale analyse.
    Avec Mr Da Silvera, on ne peut en effet que s’inquiéter du comportement de Mgr Muller et de ses condamnations contre la Foi catholiques portée par ceux qui sauvegardent la Tradition catholique.
    C’est tout de même un peu fort de mettre des progressistes, ouvertement hérétiques, dans le même sac que des Traditionalistes, au contraire défenseurs acharnés de la Foi catholique depuis 2000 ans!
    On a la fâcheuse impression que notre Pape Benoit XVI est en train, comme l’a montré son retournement dans les négociations avec la FSSPX (retour aux exigences d’acceptation de la nouvelle messe et de Vatican II, rendant au final impossible tout accord), de subir aujourd’hui les assauts d’influences hostiles à la Tradition catholique au vatican sans plus pouvoir s’y opposer.
    Merci en tous cas de cette brillante démonstration de Mr Da Silvera, qui méritait d’être rendue publique.

  2. LEFOL dit :

    Qu’en est-il de l’infaillibilité doctrinale du Concile oecuménique de Florence (Eugène IV Pontifex Maximus) ?
    Décret sur l’unité du 8 Juillet 1439 :
    /…
    4.”Les âmes de ceux qui meurent avant d’avoir satisfait par de dignes fruits de pénitence, quoiqu’en état de grâce, sont soumises aux peines du purgatoire, et peuvent être soulagées par le saint sacrifice, par les prières et les autres bonnes oeuvres des vivants; celles qui n’ont rien à expier sont aussitôt admises dans le ciel au bonheur de voir Dieu; et celles qui sortent de ce monde avec un péché mortel, ou même avec le seul péché originel, descendent en enfer, pour y souffrir des peines diverses.”
    ” MEME AVEC LE SEUL PECHE ORIGINEL ” ?
    Etant donné que le péché originel n’est effaçé que par le baptême , le Concile de Florence destine à l’enfer tous les non-baptisés ! N’est ce pas excessif ?
    Un peu plus de 1500 ans plus tard , n’est-il pas également excessif de soutenir que “l’Esprit Saint offre à tous , d’une façon que Dieu connait , la possibilité d’être associés au mystère pascal” ? (“Gaudium et spes” n°22 §5 ou les articles 618 et 1260 du catéchisme 1998)
    Ne serait-il pas judicieux d’accorder les violons et comment faire ?
    Dieu est l’auteur de tous les Livres de la Bible (Ancien et Nouveau Testaments) parceque tous ceux qui les ont écrits étaient inspirés par Dieu . Cette affirmation est un dogme catholique (Conciles de Trente et Vatican II) , c’est à dire une vérité absolument infaillible et intangible , enseignée par l’Eglise depuis toujours et pour toujours. Par conséquent , pour un Catholique : Absolument aucune personne ni aucun groupe de personnes (même dans l’Eglise , qui a jugé définitivement) n’a autorité pour dire quoi que ce soit qui contredise l’Ecriture Sainte correctement traduite ( 1 Co 9,22 est resté falsifié pendant des siècles dans la Vulgate )
    Le catéchisme 1998 est-il sans reproches par rapport à l’Ecriture Sainte ? ( la liste des contradictions serait longue , ne serait ce que par rapport à la justification par la foi en Jésus-Christ telle que S.Paul l’a magistralement exposée , sans parler de la prédestination que Mgr Ratzinger qualifiait de “soi-disant doctrine” (Voici quel est notre Dieu haut de page 39)

  3. Voila pourquoi les brebis qui n’ont pas accès à toutes les subtilités théologiques crient depuis vatican II que ce dernier a été une source de foi ambigue d’un bout à l’autre,
    promue par des théologiens (en poste après Vat II jusqu’à aujourd’hui)qui tenaient tant à moderniser l’Église traditionnelle qui selon eux,souffrait de sénélité.Il fallait l’aligner sur le monde et l’.homme. Hé bien,cela s,accomplit sous nos yeux et ils sont trop aveuglés dans leur obstination pour voir le désastre qui en découle,même si on leur met sous les yeux les faits. Miserere nobis,Domine.
    Cécilien

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »