Americatho

Pour Catholic Health Initiatives, un fœtus n’est pas une personne

Commentaires (8)
  1. Yves Castel dit :

    L’avocat a fait son boulot, les journaleux non.
    L’hôpital a commis deux fautes graves: l’absence de l’urgentiste, le refus de césarienne, ce qui ne met pas en cause son caractère catholique. Plutôt son organisation et son personnel…
    Le scandale, c’est que l’Etat du Colorado considère encore que le bébé n’est pas une personne tant qu’il n’est pas né ! Il serait injuste que l’hôpital ou l’Eglise payent les arriérés de retard de la déontologie de ce petit état semblable à d’autres qui prônent l’avortement gratuit et l’euthanasie pour tous !

  2. Dr Jacques Bailly dit :

    “Serpents, race de vipères” :

    Ce Stapels qui devrait être interdit de toute pratique médicale pour faute professionnelle grave.

    Ce Langley, qui est assez faux-cul que pour ne pas reconnaître la vie dans l’être humain qu’est le foetus. Pourtant, il fut foetus lui aussi !
    D’une mauvaise foi crasse, il zappe d’un effet de manches satanique, le fait que ces jumeaux seraient certainement nés vivants sans la négligence coupable de Stapels.

    Ces “catholiques” qui ne sont en fait que des Judas.

    Ces “juges”, bouffis d’orgueil, car ils se substituent à Dieu pour faire le jeu de Satan.

    Peut-on espérer mieux de la Cour suprême de l’Etat du Colorado ?
    Cela m’étonnerait car ces “enrobés” appartiennent tous à la même clique !…

  3. Tiernvael dit :

    Attention au texte, il y a une coquille, au début on parle de jumeaux de sept mois, et à la fin de sept semaines ; je pense que c’est toujours de mois qu’on veut parler.

  4. Denis Lussier dit :

    Bonjours,

    1: L’obstétricien, le Dr Pelham Staples, il est qu’un obstétricien, pas un cardiologue.

    2: Elle, Lori Stodghill, est décédée d’une crise cardiaque foudroyante, et, ce de ce contretemps, entraîna (peut-être) la mort des deux jumeaux.

    3: Une infirmière pratiquait sur elle un massage cardiaque en lui demandant de « se réveiller ». L’équipe des urgences tenta frénétiquement de ranimer Lori.

    Exemple à retenir:
    (Genèse 35:16-19) […] Rachel se mit à accoucher, et elle avait un accouchement pénible. 17 Or il arriva, pendant qu’elle accouchait difficilement, que l’accoucheuse lui dit : “ N’aie pas peur, car tu auras encore ce fils. ” 18 Et il arriva, comme son âme sortait (car elle mourut), qu’elle l’appela du nom de Ben-Oni, mais son père l’appela Benjamin. 19 Ainsi Rachel mourut […] // [morte probablement d’une hémorragie foudroyante]

    4: Une infirmière des urgences tenta d’ausculter la maman pour voir si les cœurs des jumeaux battaient mais n’entendit rien. [Rien, ça veut dire rien! Eux aussi étaient morts] [La science médicales a des limites. Les spécialistes ne font pas toujours des miracles].

    5: Les médecins urgentistes se refusèrent à procéder à une “césarienne périmortem”, [Périmortem: aux alentours de la période de la mort] une pratique d’urgence permettant d’accoucher le fœtus en cas de décès de la maman.

    Ainsi, conclusion 1: Les médecins et infirmières urgentistes ont tous tenté de les sauvés mais ont tous échoué dans leurs efforts. Les trainer en cour de justice est une très belle façon de les remercier. Bravo! C’est très valorisant… Et de surcroît, les avocats sont heureux et plus riches.

    “Jeremy déposa une plainte contre l’hôpital pour décès imputables à une faute, car si Staples avait répondu à l’appel et ordonné aux urgentistes de procéder à une césarienne”. Ça va être très dur à gagner parce qu’a lui-même, Jérémie, alors présent, très présent, on lui avaient déjà demander l’autorisation: ” « Bon, que voulez-vous faire ? Garder les bébés ? Garder les bébés ? ». Réponse de Jeremy : « Mais je ne suis pas docteur ! ». Sa Réponse aurait dû être : « Oui!”. Il a donc hésité! Il, Jeremy, a pris une décision à ce moment-là. De CE fait, les urgentistes n’ont pas procédé à la “césarienne périmortem” ! Le docteur, qui n’est pas urgentiste, aurait fait mieux? Bien voyons donc! Quand c’est foudroyant, c’est foudroyant! [Sens 1: Qui frappe de façon soudaine. Synonyme soudain. Sens 2: Stupéfiant. Synonyme terrassant ]. Il, le docteur, ne s’appelle pas “Docteur Miracle “!

    1 Les bébés étaient déjà morts. (cf. 4)
    3 Le système hospitalier ne fait seulement que sont possible. Pas l’impossible. Pr conséquant, réponse au Dr Jacques Bailly 26 janvier 2013 at 9 h 48 min
    “Ce Stapels qui devrait être interdit de toute pratique médicale pour faute professionnelle grave.”. Ce docteur aurait-il fait mieux? N’a-il jamais perdu des patients au cour de sa carrière? S’appelle-il “Docteur Miracle”? –“le fait que ces jumeaux seraient certainement nés vivants sans la négligence coupable de Stapels.”– “Quel fait? Le fait est: Il n’y a absolument aucune certitude! Aucune! Le fait: la limite humaine existe! Le fait: Lori Stodghill, âgée de 31 ans et enceinte de deux jumeaux à sept mois de gestation, fut frappée d’essoufflement et de vomissements. Ils étaient déjà en train de mourir! Qui faut-il accusé?
    4 Oui! Qui faut-il accusé?
    Son mari?
    Les infirmières?
    Les urgentistes?
    L’ambulance?
    Son obstétricien?
    … Ainsi Rachel mourut […]
    Donc, sur qui baver et invectiver?
    Si Rien n’arrive sans la permission de Dieu! « Donc et Alors »: LE Grand Responsable serait Dieu lui-même! [(Romains 3:31) […] Que cela n’arrive jamais ! […]]

    On est tous imparfaits et mortels.

    Il y a néant moins, un Grand Coupable? Il existe! Il est là! Il rôde!

  5. Bea Klenik dit :

    @ Dr Jacques Bailly

    j’aime votre franc-parler !! vous appelez un chat un chat et un enfant a naitre un etre humain.

    Merci, Docteur !!

  6. GINO HOEL dit :

    Vous devriez revoir les Pères de l’Église tels qu’Augustin ou Thomas d’Aquin pour qui le fœtus n’était évidemment pas une personne et qui n’étaient pas défavorables à la contraception ou à l’avortement.

    Sont-ils aussi “écœurants” ?

  7. Bea Klenik dit :

    @ GINO HOEL

    je ne demande qu’a apprendre ; j’apprecierais que vous nous communiquiez vos references.
    Merci d’avance.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »