En Une

1 million d’euros de déficit pour le diocèse de Poitiers

Commentaires (6)
  1. Si le séminaire était mauvais, alors autant le fermer. Ce n’est pas la peine de mal éduquer des jeunes pour la prêtrise.

  2. senex dit :

    Les catholiques pratiquants (ceux qui payaient)sont lucides ;ils refusent l’herméneutique de la rupture avec le “n’importe quoi.”..”Faut pas prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages”,comme dit la sagesse populaire…

  3. Chartron Jacques dit :

    Pendant des années Mr. Rouet a dit que c’était une chance pour l’Eglise que le nombre de fidèles soit très restreint: seule la qualité subsistait. Pas de fidèles, pas d’argent…

  4. Brothier dit :

    “En bon père de famille”, cette expression me fait sourire… Je ne dirai pas cela de ce monsieur W. Toutes les personnes qui ont été non reconduits dans leur mission n’ont pas été accompagné dans leur fin de contrat. Oui il manque surtout d’humanité…
    Les problèmes de sous sont ce qu’ils sont mais les responsables écclésiaux peuvent avoir du respect pour ce qui les entourent…

    1. Laroche dit :

      Je vois que vous semblez bien au courant de la situation qui s”est abattue sur certains salariés, employés à mi temps, soit 600 euros net par mois, dont les CDI ont été rompus de manière unilatérale. L’humanité des responsables ecclésiaux déficiente l’est moins cependant lorsqu’il s’agit de laisser subsister des salaires à 3000 euros net par mois. Ce montant explique aussi les problèmes financiers du diocèse, mais pour Mgr Rouet, de nombreuses relations personnelles n’avaient pas de prix

  5. Barusseau Claude dit :

    Oui, c’est un fait, l’Eglise pour laquelle j’ai donnée et donne encore, aussi longtemps que je le pourrai, ne roule pas sur l’or, en tout cas la nôtre ainsi que notre secteur pastoral, nous sommes de plus en plus pauvres, mais pourquoi???… Quand on nous supprime notre journal qui était ” MISSIONNAIRE ” depuis 60 ans, que nos messes du dimanche sont également supprimées, une seule désormais par mois et le samedi soir parceque notre prêtre est fatigué, jeune, mais fatigué et ne veut pas en dire deux le dimanche, alors nous les ””Chrétiens ”” nous devons tourner et encore et toujours tourner, beaucoup don moi-même 80 ans, oui, nous sommes nous aussi fatigués, alors notre recours
    c’est la messe catodique, vive la télé!.. alors ne nous étonnons plus si les chétiens ne veulent plus donner, nous, nous continuons à donner, car la situation est grave, et nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour que notre eglise locale puisse encore tenir, mais combien de temps encore. Depuis l’âge de 18 ans je me suis donné, je donne encore de ma personne de différente manière, mais je vous avopue que je suis bien découragé. Amicalement. CB

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »