En Une

Mexico : l’avortement ne suffit pas, il faut cesser de “stigmatiser”

Commentaires (2)
  1. C.B. dit :

    “une personne sur deux dans le pays pense qu’une femme qui avorte devrait être punie”
    Je dois être totalement anormale, rétrograde et autres noms d’oiseau. Pour moi, c’est celui qui a mis la femme dans cet état qui doit être recherché (après tout, les avancées de la science permettent de pratiquer des tests de recherche de paternité) et contraint d’assumer les conséquences de ses actes, au lieu de se “tirer” en laissant la femme se dépatouiller toute seule.
    Qu’on ne me dise pas que toutes ces femmes sont dans cet état par l’opération du Saint-Esprit!

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »