Perepiscopus

Le cardinal Barbarin explique le Conclave

Article suivant
2013-26. Ite ad Ioseph!
Commentaires (2)
  1. Jean Ferrand dit :

    Le conclave vu de l’intérieur comme si vous y étiez, par quelqu’un qui y a participé. Tout cela sans révéler aucun secret.

    Le cardinal Barbarin confirme cependant qu’en 2005 le cardinal Ratzinger dominait de la tête et des épaules le Sacré-Collège. Il y avait lui et les autres.

    Il confirme aussi, indirectement, qu’au quatrième tour de scrutin, le cardinal Ratzinger a obtenu bien plus que la majorité qualifiée des deux tiers exigée.

    Selon Barbarin, le conclave actuel serait bien plus ouvert et indécis.

  2. Jean-Claude Chevalier dit :

    merveilleux cette entrevue

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »