Osservatore Vaticano

Bartholomée Ier présent à la Messe inaugurale du pape François

Commentaires (9)
  1. Henri dit :

    Les Pontifes romains ont toujours refusé aux patriarches de Constantinople le terme d’ “oecuménique”. Cela ne rime à rien de l’utiliser, en tout cas pour un Catholique.

    Même si la présence de cet évêque est grandement symbolique, soulignons qu’il n’est le chef spirituel que de peu de Chrétiens, dans un pays d’ailleurs musulman je vous le rappelle. Le patriarche de Moscou est le vrai représentant des “Grecs” séparés, du moins le représentant de la majorité de ceux-ci.

    1. Jean Nikolaou dit :

      Henri fait preuve de ne pas avoir lu l’histoire et d’être un personnage de Moscou. Quel grec veut se soumettre au patriarche de Moscou? Il y a tant de russes qui ne veulent pas se soumettre à lui. Donc, soyons logiques.

  2. THEOFREDE dit :

    le patriarche de Constantinople est quand même le primat d’honneur des églises orthodoxes et a le pas sur les autres chefs d’église

  3. JG Malliarakis dit :

    Prions en effet pour ce rapprochement essentiel.
    Et cessons de remuer de fausses querelles.
    Le diable divise en utilisant l’orgueil des uns et l’ignorance des autres. L’Esprit nous rassemblera.

  4. Jean Nikolaou dit :

    Henri, lisez cet ouvrage historique qui a obtenu le grand prix de l’Académie d’Athènes: “Le Patriarcat œcuménique dans l’Église orthodoxe: étude historique et canonique” by Maximos (Metropolitan of Sardes).

    Je ne peux accepter des déclarations infondées et subjectives! Un peu de respect pour l’histoire et l’ordre canonique de l’Eglise orthodoxe.

  5. Loco dit :

    Sa présence est une Première comme celle de François sur la chaire de Pierre.

  6. bitika dit :

    je n’ai plus la source, mais j’avais lu cela :
    ‘Mgr Jorge Mario Bergoglioi était l’évêque ordinaire des fidèles de rite oriental. Un signe annonciateur de la fin du Grand Schisme entre catholiques de rite romain et ceux de rite grec.’

  7. Face à la laïcisation et à l’islamisation, l’union chrétienne entre catholiques et orthodoxes est de plus en plus vitale ! Prions pour la réunification et la cicatricasition de cette blessure de l’Église, en resepectant les particularités et les différences de chacun.

  8. Yves dit :

    @bitika: Mgr Bergoglio était en effet l’ordinaire pour l’Argentine des chrétiens de rite oriental dépourvus d’ordinaire propre. (cf. par exemple http://www.catholic-hierarchy.org/bishop/bbergj.html) Mais cela est très classique pour les archevêques des grandes capitales. C’est aussi le cas de Mgr Vingt-Trois par exemple… Je ne suis pas sur que le signe soit suffisant pour qu’il préfigure quoi que ce soit… Mais ayons fois et prions pour l’unité!

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »